Appel à projet pour la résidence d’artiste 2024-2025 • RonsArt (1524-2024). Du colloque-festival au geste de l’artiste, commémorer au XXIe siècle ?

L’appel à projet d’artiste, pour une résidence à Tours de septembre 2024 à mai 2025 est paru. On en trouvera l’argumentaire et les conditions ici. Les candidatures doivent être soumises avant le 21 avril 2024.


Le cadre de la résidence et du projet artistique

L’année 2024 est une année importante pour le CESR, tant pour le laboratoire (UMR 7323 CNRS) que pour les formations (UFR CESR), puisqu’elle marque l’ouverture de nouveaux contrats de recherche et d’enseignement. C’est en outre le 500e anniversaire de Ronsard, figure majeure de la poésie de la Renaissance. Dans ce cadre, nous souhaitons proposer une résidence à plusieurs facettes, invitant l’artiste à dialoguer tant avec le volet recherche qu’avec le volet formation de la « maison CESR ».

La résidence s’intègrera en priorité dans l’axe dédié aux « Arts à la Renaissance » qui associe historiens de l’art, musicologues et littéraires et dont l’une des premières actions consiste en l’organisation du 66e grand colloque du CESR, RonsArt (10-13 septembre 2024). Cette manifestation mettra l’accent d’une part sur le rapport de Ronsard aux arts et d’autre part sur celui des artistes à la figure et à l’œuvre du poète. Il donnera lieu à une publication (éditeur pressenti : Brepols) à laquelle pourra contribuer l’artiste en résidence.

L’artiste suivra cette manifestation, conçue comme un colloque-festival qui fait dialoguer artistes et chercheurs en littérature, histoire de l’art, musicologie, art du spectacle, art du livre… À partir de cette expérience, l’artiste proposera une création en collaboration avec les chercheurs, les étudiants et plus largement avec les habitants de la « maison CESR » au fil de l’année universitaire 2024-2025 (de septembre à mai).

Si les enseignants-chercheurs du laboratoire travaillent fréquemment et fructueusement ensemble, ils ne sont toutefois pas systématiquement présents au CESR : l’artiste pourra mettre en place, en partenariat avec les porteuses du projet qui l’y aideront, des rendez-vous et échanges individuels ou collectifs qui lui permettront, en butinant à ces sources diverses d’inspiration, de nourrir son projet.


Envies et attentes de l’unité de recherche

La résidence est ouverte à tout type de forme artistique et les porteuses ne demandent qu’à être heureusement surprises.

Le projet sera conçu autour de la commémoration au XXIe siècle : sous quelle forme et dans quel sens re-présenter une grande figure du patrimoine littéraire à l’occasion d’un anniversaire comme celui des 500 ans de Ronsard ? La figure de ce poète et la lecture pluridisciplinaire qu’en propose le colloque RonsArt seront le point de départ et le cadre du projet. Mais de manière plus globale, les chercheurs auront plaisir à partager avec l’artiste les difficultés et les questionnements qu’ils peuvent avoir à travailler sur divers artistes de la Renaissance, célèbres, importants mais dont des pans entiers de l’activité et de la vie peuvent leur échapper.

Le projet de l’artiste comportera également un volet d’échange et de construction avec les étudiants de l’UFR, à l’occasion par exemple d’ateliers et de séminaires.

Les chercheurs et chercheuses engagés souhaitent que cette expérience les conduisent à se décentrer, que le regard de l’artiste leur permette d’aborder leurs objets ou modalités de recherche habituels un peu différemment.



Citer ce billet
Claire Sicard (2024, 26 février). Appel à projet pour la résidence d’artiste 2024-2025 • RonsArt (1524-2024). Du colloque-festival au geste de l’artiste, commémorer au XXIe siècle ? RonsArt. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://ronsart.hypotheses.org/1236

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search